Ce texte a pour vocation à définir un écolieu ouvert, évolutif et agréable à vivre. Une version collaborative est accessible en suivant ce lien.

Notre écolieu peut être vu comme un ensemble d’initiatives individuelles ou collectives. Il sera lui même en lien avec des réseaux nationaux, voir internationaux :

La structure de collectifs comprenant les uns dans les autres, du plus large au plus intime, semble être la plus à même de fédérer:

  • Au niveau de l’écolieu, une charte doit définir quelques valeurs permettant de fédérer autour d’objectifs communs. Elle définit aussi l’implication minimale des membres du collectif et les temps ou biens mis en collectivité.
  • Des individus ou groupes d’individus peuvent choisir librement des modalités d’applications de ces valeurs pour se diriger vers les objectifs communs: toute application n’allant pas à l’encontre des valeurs communes est acceptée, nul n’est tenu de participer. La proximité de personnes motivées ayant des objectifs communs permettra de créer une émulation autour de ces mises en applications. Ces modalités d’application peuvent être par exemple la vie en collectivité plus restreinte avec un équilibre intimité/collectif choisi, l’utilisation d’un modèle social particulier, la prise en commun des déjeuners, la pratique artistique, la méditation, la participation à une entreprise coopérative dans le domaine agricole, informatique, touristique, artistique ou de services à la personne, etc..

En savoir plus sur la localisation et la taille de l’écolieu
Voir un exemple de charte

Fonctionnement

3 pesnées sur “Fonctionnement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *